La villa présentée au public Regard sur les expériences européennes

Gratuït

Per poder llegir o descarregar aquesta publicació gratuïta, has d'estar registrat i finalitzar la comanda encara que tingui import 0,00€

Descripció

Au XVIIIe s., les villas antiques d’Italie qui pouvaient être visitées n’étaient pas réellement mises en valeur. C’est au début du XIXe s., en Angleterre, puis en Allemagne et en Suisse, que des villas furent aménagées en vue d’une ouverture au public. Celle de Bignor, découverte en 1811, fut la première où des mosaïques furent conservées in situ, protégées sous des constructions en dur et les visiteurs accueillis et guidés.
Ce texte cherche à retracer l’évolution des modes de présentations pendant les deux derniers siècles, évolution qui s’est accélérée au cours des dernières décennies : moins de site de plein air ; création de vaste bâtiments de protection couvrant l’ensemble du site ; généralisation des musées de site et, dans certains cas, de centres d’interprétation ; rapprochement du musée et du site, sous un même bâtiment et même parmi les vestiges sur les plateformes dominant le site (notion de sites-musées intégrés).

André Rousseau, David (Autor)

Etiquetes

Afegir adreça